Programme

Thèmes des conférences*

  • La « cathophobie », mythe ou réalité ?
  • Les repentances à répétition depuis le Concile
  • Le providentialisme, le communautarisme, le « liturgisme » sont-ils des remèdes ?
  • Tradition et doctrine : le réalisme thomisme vs l’utopisme idéaliste
  • La morale catholique
  • La cité catholique face aux dérives du libéralisme individualisme
  • L’art chrétien : un patrimoine qui élève l’âme
  • L’histoire de l’Eglise et de la France chrétienne
  • La science chrétienne
  • La Tradition : fierté et responsabilité

*ordre et formulation susceptibles d’évoluer

 

Ateliers

  • Il faut être courageux ou faible d’esprit pour croire en l’existence de Dieu aujourd’hui. En effet la science et le progrès ont largement démontré qu’il ne s’agissait que d’un mythe visant à se rassurer.
  • Il n’y a pas de qui se vanter d’être catholique : c’est bien beau de prôner la charité quand on a été responsables des croisades, des Guerres de Religion et de l’Inquisition, entre autres.
  • La société moderne a libéré l’homme des croyances sectaires dont se servait l’Eglise pour dominer intellectuellement le monde. Ceux qui la défendent encore sont la peste de l’humanité.
  • Les positions des catholiques sur les questions sociétales (avortement, euthanasie, orientation sexuelle) sont affreuses, ils devraient avoir honte.
  • L’Eglise est le dernier reliquat du patriarcat, cette vision tyrannique et humiliante de l’organisation des sociétés.
  • Les catholiques sont les champions pour faire la morale, mais eux-mêmes n’appliquent pas leurs propres principes. Il n’y a qu’à voir les scandales réguliers de pédophilie.